1er essai avec le Tascam DR-40x

Ça y est, j'ai reçu mon petit enregistreur portable, un Tascam DR-40x que EasyZic a partiellement financé grâce au prix gagné sur le challenge de test de matériel.

Pour tout dire, je l'ai reçu en début de semaine, et je n'ai pas réussi à ne pas l'utiliser tout de suite histoire de le tester rapidement (officiellement, entendre "vérifier qu'il fonctionne bien pour ne pas avoir à le renvoyer chez Thomann").

Une fois les piles positionnées dans l'appareil (positionnement inhabituel, mais qu'importe), la carte SD (et non microSD tel qu'indiqué sur de nombreux sites) insérée, me voila parti.

Un premier test avec le premier instrument sous la main, la batterie, puis une guitare en overdub ... le tout avec les micros intégrés.
Niveau de bruit ridicule malgré les PC qui tournaient à côté et les portes ouvertes et son plutôt bien défini. Les extraits ci-dessous ont juste été découpés dans une prise de 3 minutes sans aucune retouche (pas d'EQ, pas de compression, nada.).


Pour retravailler le résultat, on peut alors utiliser le mixer intégré pour combiner les pistes pour en enregistrer une autre supplémentaire. Le mixer rudimentaire reste cependant assez utilisable (moins qu'avec des portards physiques, mais il faut pour ça passer au DP-03). Le send permet d'envoyer le signal vers le générateur d'effets intégré. Je n'ai pas trop l'occasion de l'utiliser, mon objectif étant d'enregistrer plusieurs pistes et de les importer dans une STAN (DAW) pour faire le mixage.


D'ailleurs, tant qu'on parle du PC, il y a deux modes pour utiliser la bête : soit pour transférer ce qui est enregistré sur la carte SD, soit pour utiliser l'appareil comme une interface audio.

Un branchement sur le PC, configuration en mode interface audio 


configuration du mode de l'interface et là, déception, l'interface ne propose pas 96kHz (contrairement à l'enregistrement). Tant pis, ce n'était pas la fonction pour laquelle j'ai acheté la bête je survivrai donc. Par ailleurs, si les entrées sont tout à fait correctes pour une interface audio, les sorties sont très limitées puisque je n'ai que la prise casque (Jack 3,5mm stéréo), inadaptée pour passer sur des enceintes de monitoring.

Pour les linuxiens, l'appareil est reconnu par ALSA en tant que périphérique audio USB générique et fonctionne donc sans difficulté.